Caroline RIEGEL

Caroline_RIEGEL
Invités > Invités 2021

CAROLINE RIEGEL

Ingénieure en constructions hydrauliques, exploratrice, réalisatrice, écrivaine, conférencière, photographe, humanitaire

BIOGRAPHIE

Depuis 20 ans elle sillonne le monde pour travailler sur différents projets de construction de barrages en Ouganda, en Equateur, au Pakistan, en forêt vierge Gabonaise (récit Eclats de Cristal publié chez Phébus)… elle a aussi fait une mission avec le CICR dans l’Humanitaire au Sud-Soudan l’année de l’indépendance du pays...
Elle mène également une vie de voyageuse, et c’est un périple au long court à dos de chameau, de chevaux, d’âne, sur une bicyclette indienne... et au fil de l’eau, à la rencontre de gens qui vivent et subissent les caprices de l’eau, qu’elle a vécu son premier hiver au Zanskar (vallée du nord-ouest de l'Inde, dans l’Himalaya indien) et rencontré les nonnes bouddhistes de Tungri. Depuis, et sur ces 15 dernières années, elle y a passé presque 3 ans à toutes les saisons.
Elle s’est liée d'amitié avec ces femmes qui n’avaient pour la plupart jamais voyagé en dehors de leur région. Caroline décide alors de les emmener découvrir leur pays, l'Inde : voyage pèlerinage dans tous les lieux bouddhistes bien sûr, mais surtout voyage de découverte de l’incroyable diversité de l’Inde. Une révélation pour celles qui n'avaient jamais pris un métro, un bateau, vu la mer, etc...
De cette aventure Caroline tire un film Semeuses de Joie qui remporte de nombreux prix (9 au total) et est diffusé sur France 5 et Ushuaïa TV. Ce film et cette aventure, vécu en partie avec les nonnes en France a connu un incroyable succès au vu du nombre de projection/conférences auxquelles Caroline a été invitée (plus d’une centaine).
Depuis et grâce au film, Caroline a pu aider ses amies à appréhender l’avenir (construction d’une école, d’un réservoir d’eau, électricité solaire, nouvelles cellules pour les jeunes, enceinte grillagée contre les ours, serre...). L’enjeu est ne pas laisser mourir leur nonnerie, une véritable maison du bonheur sans aucune ressource, héritage culturel ancestral, riche de sagesse. Les actions de Caroline ont d’abord pour but de rendre ces femmes (qui se considéraient comme des ânes) plus fortes, face aux changements annoncés, aux inégalités, et de leur apporter une connaissance de leur environnement, du monde et de sa diversité et de permettre qu'elles soient plus justement considérées au sein de leur communauté.


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX