SOIRÉE - ARCTIQUE : COUP DE CHAUD POUR LES GRANDS FROIDS

SOIRÉE - ARCTIQUE : COUP DE CHAUD POUR LES GRANDS FROIDS

"Reflets du Monde" - En salle | Des vies d’hommes et de femmes d’ici et d’ailleurs, où l’ordinaire est toujours exceptionnel, filmées par de grands réalisateurs internationaux. Pour mieux comprendre le monde d’aujourd’hui.
RÉALISATEUR : Cédric Bejeannin • IMAGE : Cédric Bejeannin, Yannick Troussard • SON : Yannick Troussard • MONTAGE : Marion Battaglia, Margaux Mugnier • PRODUCTION : Mizenboite Production

Comme un miroir sans concession, l’avenir des pôles renvoie désormais à notre propre futur. Enjeux environnementaux, humains, climatiques, économiques, stratégiques : du cœur des grands froids peut surgir l’énergie – ou le chaos – de demain. Aux premières loges, l’Arctique et ses 2 à 4 millions d’habitants. De l’Alaska à la Sibérie, du grand nord canadien et de l’Europe au Groënland, plusieurs centaines de milliers d’Inuits, Saamis, Iakoutes, Nénètses ou Tchouktches sont les plus proches témoins du « coup de chaud » des grands froids. Pas toujours pour le pire...

Parce qu’il renvoie aussi à notre propre imaginaire, le Grand Bivouac invite à une plongée inédite en Arctique. Si loin, si proche. Doudoune recommandée.

Projection du film Atsunaï Kammak

Je m’appelle Atsunaï. Je suis une ours polaire et mon sculpteur Pascal m’offre le voyage de mes rêves : retrouver ma terre d’origine, le Groënland et y demeurer un an (*) pour témoigner moi-même de l’impact de l’Homme sur la planète. « Mon sculpteur », oui, car je suis en matériel de récupération. Et j’ai l’œil vif : la fonte des glaces est bien réelle même si l’un des plus fameux observateurs des terres polaires, le naturaliste Rémy Marion met vite les choses au point : « L’image d’un ours isolé sur un bout de glaçon ne résume pas les effets du réchauffement climatique ! ». En Arctique, la mondialisation et le creusement des inégalités font tout autant de dégâts.

On est tout heureux de suivre Atsunaï, de son Jura natal à Ilulissat, sur la côte ouest du Groënland. Qualifier ce film d’adorable pourrait prêter à confusion. Mais cela ne signifie-t-il pas : « digne d’être adoré » ?

(*) Atsunaï est aujourd’hui de retour à l’Espace des mondes polaires de Prémanon (Jura)

À partir de 14 ans.

Réalisé par : Cédric BEJEANNIN
En liaison directe avec : Fondation Iris

On a aimé ! On vous dit pourquoi.
 Bande d'annonce

Cédric GRAS,
Auteur, voyageur
Francis LATREILLE,
Photographe, peintre
Affiche Photo 2 Photo 3 Photo 4

HORAIRES /// SÉANCES

Séance 1 [Réf. V918-1]

Date : vendredi 22 octobre 2021 à 20:30 / Durée : 02h00
Lieu : Théâtre de Maistre, 4 route de Pallud, Albertville / Salle : Théâtre de Maistre
- Information(s) complémentaire(s) : En cas de séance complète, des places pourront être mises en vente ultérieurement. Sous réserve de modifications administratives sur le plan sanitaire, nous vous rappelons que pour accéder aux salles sans contrôle du pass sanitaire, nous vous remercions de passer à l'espace accueil avant votre première séance. Plus de détails en rubrique "accueil pass sanitaire" : https://www.grandbivouac.com/covid-et-pass-sanitaire.html

⤷ « Adhésion 2021 "Association pour le Grand Bivouac" »
Adhérent : popup
Soirée Projection : 236 restantes
V20 Plein Tarif 14,00 € Réserver
V20 Tarif Réduit 12,00 € Réserver
V20 Tarif Jeune Spécial 20 ans 7,00 € Réserver

PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX