• logo

SÉANCE XXL | NOS IDENTITÉS REMARQUABLES

SÉANCE XXL | NOS IDENTITÉS REMARQUABLES

SÉANCES XXL
VF | RÉALISATRICE : Elitza Gueorguieva • IMAGE : Thomas Favel et Elitza Gueorguieva • SON/MUSIQUE : Arno Ledoux • MONTAGE : Mélanie Braux • PRODUCTION : Les Films du Bilboquet – AGITPROP - Tënk Tv - Pictanovo

CATÉGORIE SÉANCES XXL Soirée spéciale

Un film puissant, des invités exceptionnels, une rencontre inédite pour tordre le cou aux idées reçues

NOS IDENTITÉS REMARQUABLES

Georges Brassens les chantait en des termes peu amènes… qu’on ne reprendra pas au Grand Bivouac par simple délicatesse (*), mais il est vrai qu’ "être né quelque part" n’est ni une prouesse, ni un talent, ni un privilège, mais un pur hasard, tout simplement. Ce n’est qu’ensuite, dans les bonheurs ou les malheurs de la vie, que l’envie -ou la nécessité- nous vient d’imaginer, de construire, de trouver ou retrouver une identité. Et ces identités-là n’ont aucune légitimité à fracturer, opposer, exclure, mais au contraire témoignent sereinement de la diversité et de la vitalité du monde.

Ce sont ces identités remarquables que vont célébrer avec passion et gourmandise -et pour la première fois au Grand Bivouac!- quatre invités exceptionnels : Alain Mabanckou, Prix Renaudot 2006, enseignant de littérature francophone à l’Université de Californie (Los Angeles), Aliona Gloukhova, auteure (Dans l’eau je suis chez moi, Éd. Gallimard) et personnage principal de Notre endroit silencieux d’Elitza Gueorguieva (ci-contre) projeté en ouverture, Zarina Khan, philosophe, actrice et réalisatrice (La sagesse d’aimer, Éd. Hozhoni) et Rachid Benzine, politologue, romancier (Voyage au bout de l’enfance, Éd. Le Seuil) et dramaturge.
* La ballade des gens qui sont nés quelque part, 1972


Projection du film NOTRE ENDROIT SILENCIEUX

Intellectuel et physicien biélorusse, “inadapté” au monde communiste, Youri avait finalement choisi le voyage, l’aventure et la dissidence silencieuse pour devenir “plutôt qu’un citoyen gris dans un État gris, un clodo de classe mondiale dont personne n’a besoin”. Vingt ans après sa disparition en mer, à jamais élucidée, Aliona, sa fille (voir ci-dessus) tente de retracer sa vie, entre souvenirs improbables et repérages sur le terrain. Son livre s’écrira en Français, “une langue majeure dont une minorité peut s’emparer” pour raconter des vies “déracinées, en marge”, d’exil permanent. Une évocation qu’elle voudra tonique, pleine d’humour à l’image de son père. Car "rester enfermé dans son pays, ce n’est pas toujours joyeux".

Quel beau parcours que nous proposent-là Aliona et son ami Elitza, réalisatrice ! Un voyage intime dans la mémoire comme dans l’écriture, qu’elles savent nous faire partager à la recherche d’un père mais dans aussi le souvenir d’une époque de contrainte… que l’on pensait à jamais -et à tort- révolue. Une émotion et une élégance rares.

Réalisé par : ELITZA GUEORGUIEVA
Type de public : Adulte



ALAIN MABANCKOU,
Écrivain, enseignant de littérature française à l’Université de Californie (Los Angeles)
ALIONA GLOUKHOVA,
Écrivaine
ELITZA GUEORGUIEVA,
Écrivaine, réalisatrice
RACHID BENZINE,
Islamologue, politologue, écrivain et dramaturge
ZARINA KHAN,
Philosophe, écrivaine, actrice et réalisatrice russe, tunisienne, pakistanaise et française, militante engagée pour les droits de l'homme et de l'enfant
Notre endroit silencieux - Affiche 2 Notre endroit silencieux - Photo 1 Notre endroit silencieux - Photo 2 Notre endroit silencieux - Photo 3 Notre endroit silencieux - Photo 5

HORAIRES /// SÉANCES

Séance 1 [Réf. S1105-2]

Date : samedi 22 octobre 2022 à 20:30 / Durée : 02h15
Lieu : Théâtre de Maistre, 4 route de Pallud, Albertville / Salle : Théâtre de Maistre

Ouverture des ventes tout public (hors adhérents) le dimanche 28 août 2022 à 00:00
⤷ « Adhésion 2022 "Association pour le Grand Bivouac" »
Adhérent : popup
. . .