Premiers mots


À l’approche de ses vingt ans – que nous fêterons ensemble du 18 au 24 octobre prochains- le Grand Bivouac aurait pu s’en tenir là, vaincu par un virus qui nous rappelle curieusement certaines des pages les plus inquiétantes de nos livres d’histoire. De cette édition 2020, il en sort au contraire renforcé. En démontrant que nous pouvions, ensemble, surmonter l’obstacle, nous l’avons enrichi d’initiatives nouvelles, de protocoles encore plus affinés, d’une solidarité encore plus étroite avec son public et ses partenaires. Bref, nous lui avons ouvert la voie pour les vingt ans à venir.

Au final, quoi de plus logique ? Le Grand Bivouac ne fait que rejoindre en cela la détermination de ces femmes et de ces hommes qui, dans ce monde turbulent, par-delà les montagnes et les mers, font chaque jour de leur vie ordinaire une aventure exceptionnelle. Une humanité  dont le festival, avec une conviction toujours intacte depuis sa création, veut chaque année porter témoignage par le film, le livre, les débats et rencontres. Une humanité debout, qu’aucun virus, quelle que soit sa nature, ne terrassera jamais.