MIETTON Jade

Jade Mietton Réalisatrice
Invités > Invités 2019

MIETTON JADE

Réalisatrice

SITE INTERNET

BIOGRAPHIE

Jade MIETTON est née à Chambéry le 12 juillet 1986. Bien que lyonnaise d’adoption, elle se sent surtout Saharienne de cœur.

A 14 ans, un premier voyage en Egypte la marque profondément. Dès lors, elle décide de partir aussi souvent que possible arpenter les différentes contrées de notre belle planète. Toujours en quête de nouvelles découvertes, de rencontres et d’échanges, elle voyage en Afrique principalement (Maroc, Algérie, Tunisie, Niger, Tchad, Mauritanie, Djibouti, La Réunion…) mais aussi dans le reste du monde comme en Islande, au Tadjikistan, en Ouzbékistan, en Turquie, en Israël… Vivant des expériences toujours plus passionnantes, elle a très vite eu envie de faire partager ces moments intenses.

Après des études d’Histoire, Jade MIETTON intègre une école de cinéma à Lyon, d'où elle ressort diplômée avec une spécialisation en mise en scène. Elle réalise son premier reportage photos sous forme de diaporama : un ressenti en images de Djibouti, où elle a séjourné plusieurs mois, présenté dans divers festivals.

Depuis 2003, Jade multiplie les voyages dans le Sahara, en particulier dans le sud de l’Algérie. Plus elle crée des liens avec la communauté touarègue, plus elle constate son isolement et ses difficultés. Au fil des années, elle se passionne pour cette région que tout le monde déserte et veut donner la parole à cette « seconde famille ».

L'année 2015 marque un tournant puisqu'elle réalise son premier film documentaire : « Loin du désert ». La jeune cinéaste s’intéresse aux Touareg qui ont pu faire le chemin jusqu'à nous et nous livre quatre témoignages de Sahariens en France.

En 2018, après un tournage compliqué au nord du Niger, elle sort son deuxième film sur la ruée vers l’or au Sahara : « De l’or dans la poussière ».

Festivals, cinémas indépendants, musée, MJC, écoles, particuliers… Son objectif principal : faire connaitre la culture touarègue grâce aux soirées sahariennes qu’elle organise : rencontres, expositions photos et bijoux touareg, partage du thé, projections de films, concerts, contes africains… Elle se dit « intermédiaire » entre le public français, ses amis de la diaspora et ceux restés aux pays.

Plusieurs interviews lui ont donné l’opportunité de communiquer à un plus large public, comme sur RFI, différentes antennes de France Bleu, la radio suisse RTS, l’émission télévisuelle La Voix est Libre sur France 3 Alpes, ainsi qu’à travers de nombreuses publications dans divers journaux et magazines. Elle a aussi collaboré à l’écriture de l’Afrique pour les Nuls en 2015.

Elle réalise également plusieurs clips pour le groupe de musique NABIL BALY.

​Forte d’un réseau impressionnant, fruit des années de rencontres et de voyages, la jeune réalisatrice s’impose petit à petit comme une spécialiste de la région sahélo-saharienne.


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX